Au pays des libertés

Ce matin, en écoutant la radio, j'ai appris que deux magazines spécialisés dans le cigare avaient été condamnés pour publicité indirecte en faveur du tabac. Ils avaient mis en page de couverture des photos d'acteurs en train de fumer un cigare. Dans ces numéros, les acteurs y faisaient l'apologie du cigare.

Ce fait divers me laisse interrogative sur le sujet. Sommes nous donc tous des imbéciles, incapables de voir les dangers de tels ou tels pratiques ou slogans ? C'est sans doute ce qu'il faut croire !
Aujourd'hui, il s'agit de cigares... demain ce sera peut être la revue cullinaire consacrée au dessert, lorsqu'une loi interdira à son tour de promouvoir le sucre dans les desserts...

Nos députés veulent-ils tant nous préserver qu'ils se croient obligés de faire des lois à tout va ?... Nous nous  acheminons peu à peu vers une société privée de liberté pour le bien être général. La société que nous construisons essaye de tendre vers la vertue mais amène à la déresponsabilisation.
Nous ne supportons plus les bruits : il faut réglementer, nous ne supportons plus la fumée : il faut réglementer, nous ne tolérons plus la publicité concernant les alcools et le tabac, elle pourrait inciter à la consommation...La liste des réglementations ne fait que s'allonger.

Derrière cette prise de pouvoir par le législatif, se cache la peur et l'irrespect. La peur d'affronter son voisin parce qu'il fait du bruit ou parce qu'il fume, la peur de voir ses enfants en proie aux affres de l'alcool ou du tabac... Mais bien plus que cela, elle met en évidence l'irrespect total qu'ont les personnes si aucune loi ne leur est imposée...

Alors jusqu'où irons nous ? Une société où les plaisirs ne sont des plaisirs que lorsqu'ils sont partagés  par le plus grand nombre ?

J'espère ne jamais voir cette société...

.
Signée : une non fumeuse.