Week end à Paris


A l'approche de Noël, le soir, la Tour Eiffel brille de mille feux...

Ce pont du 11 novembre nous a permis de parcourir , en un après midi, les cinq continents à la recherche des arts primitifs. Le musée du Quai Branly présente une collection d'oeuvres variées autour des arts premiers (masques, costumes, soieries, totem, statuettes...). L'ensemble est assez bien présenté mais parfois mal éclairé (ex : dans la partie africaine, l'indigo sensé être bleu se trouve être plutôt noir compte tenu du peu de lumière présent) ce qui ne facilite pas non plus la lecture à certains endroits.

Sinon, le bâtiment se visite agréablement, l'architecture également se révèle astucieuse. Un mur de verre sépare le quai Branly du musée donnant une impression de calme lorsque l'on passe dans les jardins. A l'arrière, les barrières entourant le musée imitent les entrelas des roseaux. Elles sont placées au milieu de roseaux ce qui ne donne pas l'impression d'être une clôture.

Nous avons également profiter de ce séjour sur Paris pour visiter la maison Louis Carré, réalisée par Alvar Aalto, célèbre architecte et designer finlandais. Une maison moderne des années 50 réalisée avec des matériaux sobres : pierre, ardoise, cuivre, bois exotique... Mais qu'a-t-elle de si particulier cette maison me direz-vous ? Il s'agit de la seule maison d'Alvar Aalto sur le territoire français. Elle se caractérise par une architecture et un mobilier d'une incroyable modernité.


Chaises  réalisées par Alvar Aalto en 1932 et 1937 
Incroyablement actuelle, n'est-ce pas ?